header1

,

Les écoliers envoient des graines de haricots dans le ciel

Actu - Pic du Midi

201606092042 full
Début d'un voyage de quelques heures dans l'atmosphère pour le ballon stratosphérique. 

Dans le cadre du projet scientifique «Un ballon pour l'école», les élèves du RPI Salles-Adour-Allier se sont rendus au pic du Midi pour lâcher dans le ciel un ballon stratosphérique muni d'un arsenal d'appareils, mais pas seulement.

Ce vendredi 3 juin, un groupe de scientifiques en herbe peaufine, avec l'aide de Nicolas Verdier, ingénieur au CNES, les derniers réglages de la chaîne de vol avant le moment tant attendu. à 11 heures précises, un ballon de 2 m de diamètre et sa nacelle s'élèvent dans le ciel au-dessus la terrasse du pic du Midi, sous le regard émerveillé des 42 élèves du regroupement scolaire mais aussi de leurs enseignants, des 23 parents venus pour l'occasion et des nombreux visiteurs présents en cette belle matinée au pic. Pas peu fiers mais surtout portés par leur enthousiasme, les jeunes écoliers ne quittent pas des yeux cet «objet volant identifié» - nom de code «Salladiers2» (contraction de Salles-Adour et Allier) - dont le décollage a nécessité l'autorisation de l'aviation civile. Après l'envol, commence alors une nouvelle attente, celle de l'atterrissage, prévue 2 h 30 plus tard dans le secteur de Sarrancolin, et de l'analyse des données. Car c'est bien l'intérêt de ce projet, initié par le CNES et Planète Sciences, dont la réalisation est le fruit d'un travail en sciences et technologie mené tout au long de l'année scolaire au RPI par les élèves et leur institutrice Cécile Doyhambéhère.

En effet, la nacelle est truffée d'instruments de mesure permettant de mener des expérimentations dans l'atmosphère mais aussi, et c'est plus inattendu, de graines de haricots verts ! Une nouveauté pour ces élèves «doublement chanceux», selon leur institutrice. «L'an dernier à la même période, nous avions lâché un ballon depuis l'école. Nous n'avions retrouvé la nacelle que peu avant Noël, du côté de Boô-Silhen. Comme nous la pensions perdue, nous avons pu participer au projet une deuxième fois avec, en plus, un lâcher de ballon ici, au pic du Midi», se réjouit-elle, non sans souligner que chacun a contribué au projet. Les plus grands ont créé et équipé la nacelle tandis que les plus petits y ont ajouté des graines de haricots verts afin d'analyser les effets de l'altitude sur la pousse.

Avec ce lâcher de ballon suivi d'un pique-nique à 2.877 m d'altitude et de la visite des lieux, la journée était bien remplie et commence désormais une nouvelle aventure. Celle de la création d'un livre-photo et surtout de la plantation des graines dans le jardin pédagogique de l'école. La bonne nouvelle : la nacelle a été récupérée à Sarp et ramenée à l'école par des radio-amateurs.


Une nacelle bien équipée

La nacelle a été garnie de nombreux outils permettant d'explorer l'atmosphère jusqu'à 30 km d'altitude mais aussi d'immortaliser l'éclatement du ballon, prévu à 30.000 m, d'observer la Bigorre vue du ciel et de suivre le parcours de la chaîne de vol : 2 Caméscopes, réflecteur radar, parachute, panneau solaire, appareil photo, GPS, balise, etc.


Salut à tous,
Je vous transfère les premières photos du ballon de Madiran, transmises par Nicolas Verdier. D'autres suivront (je n'ai pas toutes les données).
Joli vol jusque vers 28000m et posé vers Marseillan : avec le suivi en direct du kiwi GPS grâce au démodulateur de Robert F1ACV on a pu assister
aux dernières secondes de la descente de la nacelle en direct (d'un peu loin certes, mais c'est visible !).
Demain, lâcher comme prévu depuis le Pic avec même configuration : Kiwi 137.050 et P-EYE 434.650 ... on vous tiendra au courant !
A bientôt,
Bien amicalement,
Sylvain.

 

L'humour ne nuit pas à la science !


bouteille dhelium madiran
 
 
 
 
 
Fig.1- Bouteille d'Hélium type Madiran

dtendeur madiran

Fig.2 - Détendeur type Madiran


 

 

 

Bonjour à tous,

Une très bonne nouvelle en effet puisque la nacelle a été récupérée par mes parents près de Baumont de Lomagne cet après-midi, d'après les données de la balise 434.1Mhz et du tracker GSM, qui concordaient parfaitement ! Je les ai rejoints sur le chemin du retour.

Encore une fois un très grand merci à l'équipe Gersoise de Robert F1FXW et Jo Lucas pour leur suivi en direct qui a permis cette localisation express, ainsi qu'à Robert Dessum qui a été "sur le pont" à Bénac pour un suivi auprès des élèves dès le décollage !
Un sacré travail d'équipe, je n'oublie pas Philippe et Jeff qui ont diffusé l'info auprès de tous les contacts OM !
Preuve aussi de l'efficacité de systèmes redondants (KIWI / RSonde / Tracker).

Quand au mystère de la balise entre Maubourguet et Vic, tu n'as pas rêvé Philippe, nous avions oublié de l'éteindre dans le coffre de la voiture sur le chemin du retour ! (Ooops, désolé pour la bévue :-p )

Je vous joins quelques données transmises par Nicolas Verdier notre aérotech : données KIWI, trajectoire prévue et réelle, lieu du posé, trajectoire.

On rapporte la nacelle demain à l'école pour dépouillement des photos/vidéos.

A noter que nous avons retrouvé les restes du ballon copieusement entortillés dans le parachute, la descente a dû être express (ça se voit un peu sur la copie d'écran ci-jointe, avant perte du signal).

A très bientôt pour quelques photos...
Bien amicalement,
Sylvain.

 Documentation pré et post vol :

Radiosondage Bdx 

Pistes d'exploitation 

Données du vol complètes (txt)

Données du vol traitées (xls) 


Salut à tous,

Petit récapitulatif du beau vol de hier, après récupération de la
nacelle par notre équipe de choc ;-)

Les appareils photo ont bien fonctionné pendant environ 1h30
(12h30->14h00 pour le plus "long") et récolté un millier d'images à eux
deux. Les photos sont d'excellente qualité, du beau travail de
dépouillement en perspective !
En revanche, la caméra zénith n'a enregistré que 18 minutes, sans doute
un soucis de batterie au froid : on va remédier à ça pour le vol de lundi...

En attendant, voici une sélection d'images :

https://picasaweb.google.com/Sylvain.Rondi/UBPE19Mai2014?authkey=Gv1sRgCN-9ir2r7uO-iwE

Un grand grand merci pour cette collaboration fructueuse, vos données
récupérées de la M10 sont très intéressantes et très complémentaires à
celles du Kiwi, j'avoue que je n'ai pas encore eu le temps de traiter
nos données (je suis un peu "à flux tendu" en ce moment).
Je tâche de vous tenir au courant pour la suite.
En attendant, RDV si vous le souhaitez lundi prochain 26/05 pour un
lâcher depuis Tarbes (Stade de la cité Laubadère). Je remets la M10 en
conditions de vol.
N'hésitez pas à faire suivre le message à vos contacts OM (je ne suis
pas sur d'avoir toutes les adresses à jour).

A+, Bien amicalment,
Sylvain.
---------------------------------------------
Sylvain Rondi
Animateur Sciences 65
Direction Académique des Hautes-Pyrénées