header1

        La plupart des articles techniques du monde radioamateur sont publiés en langue anglaise. La plupart d'entre nous n'en possède une maitrise suffisante notamment dans le vocabulaire technique.

Un article de près de 100 pages, rédigé par ON4IJ, décortique les caractéristiques, le fonctionnement et la maintenance de nos E/R.

Cet article, que je définis plutôt comme un ouvrage, est élaboré de la manière la plus concise et la plus complète que j'ai pu observer à ce jour.

Un vrai régal pour ceux qui s'intéressent à la technique et l'occasion pour les autres d'améliorer leurs connaissances. Autant dire que cet article est destiné à toute la communauté radioamateur francophone.

on4ij logo  Cet article a été rédigé par Jean-François FLAMÉE - ON4IJ    pdficon small

Retrouvez tous les articles publiés par J-F Flamée sur :

http://www.on5vl.org/on5vl/electronique/

 

Publié avec l'aimable autorisation de l'auteur.

f5tqh

Voilà un sujet intéressant s'il en est....

Nous verrons dans les articles suivants : le multimètre et l'oscilloscope, que chaque instrument ne mesure pas la même chose.

En terme de tension alternative  nous allons nous trouver en pésence de Tension crête à crête, Tension crête, Tension efficace et Tension efficace vraie.

Essayons de faire le point :

Choisir un multimètre.

Il existe une grande variété de modèles de multimètres, avec des caractéristiques et des performances très diverses.
Les multimètres sont analogiques (à aiguille) ou numériques (affichage à cristaux liquides).
On trouve des appareils dits "de poche "c'est-à-dire portatifs et des appareils "de table" plus volumineux, souvent plus précis, et destinés à rester au laboratoire ou à poste fixe.
Le multimètre demeure un outil indispensable, même pour l'amateur. Si vous n'en possédez pas, n'hésitez pas à en faire l'acquisition! On trouve sur le marché des modèles économiques, aux performances très suffisantes, à partir de 50 € . La quasi totalité des modèles disponibles dans le commerce propose désormais des fonctions supplémentaires telles que le test de continuité ou le test de la jonction d'une diode. La présence des fonctions de mesure du gain (hFE) des transistors,des capacités, voire des fréquences, peut justifier d'investir dans un modèle un peu plus onéreux.
Il est sans doute préférable d'acquérir un modèle d'un constructeur connu, plutôt qu'un article "sans marque" (avec un mode d'emploi en "javanais"), comme on en trouve parfois en grandes surfaces... Ceci dit, sachez que la quasi-totalité des multimètres sont construits en Chine ou à Taïwan.
La prise de mesure proprement dite se fait à l'aide de deux cordons extra-souples, un rouge et un noir, munis à leur extrémité de pointes de touche. Il s'agit là des accessoires standards, obligatoirement fournis avec l'appareil. Sur les modèles"bas de gamme", les cordons sont souvent de piètre qualité...

Avec le multimètre comme avec le fer à souder, soyez toujours prudents et pensez d'abord "sécurité"!
Pensez-y : le 230 V "secteur" peut être mortel!

Plus d'articles...